Par Charlotte // 23 août 2018

Partage

Ça fait un moment que je me dis qu’il faut que je ralentisse, que je prenne le temps, que j’arrête de me sentir constamment débordée et épuisée : slow life je continue de t’adopter c’est décidé !

Il n’est pas évident de concilier vie professionnelle, vie de maman et vie de couple. Aujourd’hui je me sens un peu dépassée. On vit dans une société où rapidité = performance = réussite.

Avec nos modes de vie plus que trépidants le temps passe sans qu’on en profite vraiment, on passe à côté de moments clefs sans pour autant sans rendre compte. On s’oublie même parfois en chemin.

J’ai décidé de dire non au Fast Living et d’adopter une Slow life.

Avant tout il faut se poser et prendre du recul sur nos journées, notre quotidien. Réévaluer ses priorités est plus qu’important. Il faut arrêter de subir sa vie et devenir acteur. Facile à dire je le conçois mais avec du temps on y arrive.

Les grandes lignes de la Slow Life

  • Se débarrasser de toute cette pression extérieure : non il n’y a pas toujours quelque chose à faire
  • Vivre pour soi : pour rendre les autres heureux, il faut d’abord être heureux soi-même
  • Trouver son rythme
  • Arrêter d’être dur avec soi-même : ce n’est pas parce qu’on a échoué quelque part que tout est terminé
  • Ne plus se comparer aux autres : on évite ainsi la frustration, l’angoisse, l’agacement et les ondes négatives

Beaucoup diront qu’entre le travail, les enfants et les obligations sociales, ils n’ont pas de temps à dégager… J’en étais la première convaincue mais il suffit de vouloir pour pouvoir !

Avant de me mettre à la Slow Life

💔 Vacances 💔
On est allés à Porto en amoureux et j’avais tout préparé : hôtel, restaurants à essayer, visites à faire… Tout était calculé pour exploiter au maximum notre temps sur place. Oui c’était superbe mais avec du recul on n’a pas suffisamment pris le temps de profiter.

💔 Boulot 💔
On parle trop souvent de burn-out, de mal-être au travail. Actuellement sur le plan professionnel c’est pas trop ça. Je suis souvent tentée de regarder mes mails en dehors du boulot et d’être en écoute active sans connaitre aucune forme d’épanouissement personnel.

💔 Maison 💔
Je passais 2 heures au minimum à faire les courses pour la maison, le samedi chez Carrefour… Quand je commence à faire le ménage tout y passe. Aspirateur, serpillière, poussière, vitre… et évidemment toutes les pièces de l’appartement en même temps.

💔 Famille 💔
Je suis du genre à vouloir faire mille choses entre ma sortie de boulot à 17h et ma fille que je récupère à 18h à la crèche. Je marche vite, j’enchaîne les boutiques et le constat est amère : j’ai rarement besoin de faire ça. J’ai tendance à vouloir anticiper les choses et du coup je m’épuise à courir partout. On a pas de poulet pour ce soir ? On a plus de sopalin ? Il me manque des légumes pour le repas de notre fille ? J’ai déjà en tête des réponses et des solutions à tout ça… Sauf que aujourd’hui je me mets une pression incroyable pour que tout soit parfait et qu’il ne manque jamais rien chez nous.

Après m’être mise à la Slow Life

❤ Vacances ❤
Cette année on part à Madère, on a réservé un hôtel et c’est tout ! J’ai acheté un petit guide et on fera en fonction de nos envies et tanpis si on a pas vu telle ou telle chose. On a décidé de privilégier les moments à 3 pour profiter en famille. Je n’aurais jamais pensé faire ça surtout avec un bébé en bas âge mais c’est aussi ça la vie, lâcher prise !

❤ Boulot ❤
J’ai décidé de continuer à aller au travail à pied matin et soir et de prendre le temps d’écouter de la musique ou de lire un bouquin au lieu de lire mes mails en chemin ou de faire des achats loin d’être indispensables.

❤ Maison ❤
Je fais désormais mes courses chez Leclerc et mon fiancé les récupère en rentrant du boulot au drive. Pour les fruits et légumes c’est Picard et balade au marché avant d’aller au boulot ou le matin pendant le week-end. Je fais le ménage un peu tous les jours et une pièce après l’autre, ça m’évite de m’épuiser.

❤ Famille ❤
Je pense que ce dont j’ai besoin c’est de déconnecter des écrans de temps en temps. Je passe mes journées devant un écran d’ordinateur au travail. Le soir je traîne sur Facebook, Instagram, Pinterest et les blogs que j’aime. Je regarde un film ou une série avant d’aller dormir. Si je devais compter le nombre d’heure que je passe devant un écran je pense que ça me rendrait folle. Evidemment au travail je peux difficilement faire autrement mais à la maison j’ai décidé de consacrer plus de temps à la lecture de livres ou de revues, de me remettre aux fourneaux (retrouvez toutes mes recettes juste ici), de faire plus d’activités avec ma fille et de sortir prendre un verre en amoureux. Et, on a décidé de laisser notre fille à ses grands-parents plus souvent pour profiter à deux car on est avant tout un couple avant d’être parent.

++ J’ai arrêté de tout planifier à l’excès, de vouloir tout contrôler en permanence. Et surtout d’arrêter de me mettre la pression si je pars le matin sans que mon lit soit fait.

++ J’ai appris à dire NON à ce qui ne me paraissait pas prioritaire et surtout à me concentrer sur l’essentiel et l’authentique pour éliminer petit à petit le virtuel et le superflu.

Peur de culpabiliser ?

Avant de commencer à ralentir et d’adopter une Slow life OUI j’ai eu peur de culpabiliser. Sauf que ralentir ne veut pas dire être paresseux et ça c’est important. J’ai gagné en productivité et surtout en bien-être.

En changeant mes habitudes j’ai gagné du temps pour moi, pour mon fiancé et pour ma fille.

Aujourd’hui ce mode de vie en slow life me permet vraiment d’apprécier le moment présent et de ne plus voir les années défiler avec le sentiment de ne pas avoir accompli grand chose.

Suivre le mouvement Slow pour être plus heureux ?

J’en suis encore loin et pas forcément adepte pour tout.

Le mouvement slow s’étend aujourd’hui à de nombreux domaines : slow tourism (écotourisme), slow management (épanouissement au travail), slow cosmétique (bio, diy), slow school (écoles Montessori), slow city, slow sport (yoga, méditation), slow sex, slow food (bio, local et de saison) et la liste est loin d’être exhaustive !

Le minimalisme est un point fort de la Slow life, on allège son intérieur et par la même occasion on s’allège. J’ai trouvé un superbe article rédigé par Madame Décore qui explique pourquoi elle a décidé d’alléger sa déco (et sa vie).

Cet article vous a plu ?

N'hésitez pas à donner votre note, c'est important.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...

Article rédigé par:

Charlotte

Je suis une blogueuse de 30 ans, passionnée par le web et ses petits secrets qu'il réserve. J'adore cuisiner et trouver des nouveaux endroits à visiter, à Lyon ou j'habite ou lors de mes voyages.

Articles similaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *