Vie de maman

Devenir grande soeur : une étape délicate

Temps de lecture : 5 minutes

Quel est le petit déjeuner idéal pour attaquer la journée ?

petit déjeuner idéal
toilette de bébé

Quels produits pour la toilette de bébé ?

Par Charlotte // 2 avril 2019

Partage

En réalisant que mon petit bébé d’à peine 15 mois allait devenir grande soeur 7 mois plus tard je me suis tellement réjouie pour elle puis au fil de ma grossesse je dois avouer avoir eu quelques craintes.

Va t’elle l’aimer ? La rejeter ? Va t’elle accepter de partager ? Elle qui est si douce va t’elle continuer à l’être ou devenir capricieuse, colérique ? Va t’elle me tourner le dos ?

J’ai alors vraiment commencé à penser à notre petite poupée qui allait perdre un peu de l’attention à laquelle elle est constamment habituée, au chamboulement qui allai arriver. Hormones ou pas, j’en ai eu les larmes aux yeux !

Je remercie mille fois ma sage-femme qui m’avait préparé tout un cours de préparation à l’accouchement sur la place de l’ainée justement. Je suis sortie reboostée et avec des idées pleins la tête !

Devenir grande soeur : avant l’arrivée de bébé

Il paraît qu’il faut faire attention à soigner l’annonce de cette naissance à votre ainé. Je vous avoue qu’à 15 mois je me suis demandée si elle allait vraiment réaliser. J’ai préféré lui trouver des livres, elle adore ça donc c’était plus adapté pour elle qu’une photo de l’échographie par exemple.

Je lui ai donc acheté et montré des livres sur le sujet et je lui ai dit que lorsqu’elle le voudrait, on pourrait les lire ensemble. Ni une ni deux on les a lu puis régulièrement elle allait les chercher pour qu’on les lise ensemble encore et encore ❤

Devenir grande soeur

Le livre pop-up Quand je t’attendais est une merveille, voici un aperçu de l’intérieur :

Devenir grande soeur
Devenir grande soeur
Devenir grande soeur

Voici d’autres livres sur la naissance pour vos ainés :
J’attends un petit frère
Et après, il y aura…
Et dedans il y a…

Si vous cherchez d’autres livres sur d’autres thématiques pour vos enfants de 0 à 3 ans, je vous donne rendez-vous sur un autre de mes articles juste ici.

Quid de la poupée pour imiter maman avec bébé ? Je me pose encore cette question, je pense que ça peut être un bon moyen de participer sans lui donner trop de responsabilités. Seulement voilà à la crèche elle ne joue jamais avec des poupées et n’a jamais touché son poupon à la maison. Des avis là dessus les mamans ?

Devenir grande soeur : à la maternité

On nous a conseillé de faire en sorte que notre bébé soit dans son berceau quand notre grande viendra faire sa rencontre. Je n’y avais pas pensé mais avec du recul c’est plein de sens.

La dernière fois qu’elle m’aura vu c’était à la maison avec mon gros ventre et elle me retrouvera dans un hôpital sans (gros) ventre et avec un bébé en plus. Sacré chamboulement pour un enfant de même pas 2 ans.

Je ferais un autre article sur le récit de mon accouchement car tout ne s’est pas passé comme prévu et la rencontre a été un peu spéciale… Aujourd’hui tout le monde va bien je vous rassure !

On avait également décidé de procéder à un échange de cadeau. Mais tout ne s’est pas passé comme prévu la non plus ! Quand on a emmené notre grande dans une boutique pour choisir un doudou pour sa petite soeur elle a préféré monter sur toutes les draisiennes, rouler avec et rire aux éclats…! On a donc nous même acheté un cadeau pour notre ainée, pour marquer le fait que désormais elle allait devenir grande soeur.

Devenir grande soeur : le retour à la maison

On a essayé de beaucoup valoriser notre ainée, voici quelques exemples de phrases toutes bêtes :
– tu vois toi tu es grande tu bois dans un verre, ta petite soeur elle garde son biberon
– tu vois toi tu peux faire de la trottinette mais ta petite soeur elle ne sait pas marcher, elle reste dans la poussette
– ta petite soeur a de la chance de t’avoir tu pourras lui apprendre plein de choses

Je pense que la faire participer aide beaucoup aussi à lui permettre de trouver sa place. On peut lui demander d’aller chercher une couche, de nous donner une lingette ou un vêtement. Et de lui apprendre à porter sa petite soeur de façon sécurisée pour lui donner un biberon par exemple.

Bon ça ne fait pas longtemps que notre poupée est devenue grande soeur mais on m’a prévenu sur le fait que l’on allait certainement devoir accepter qu’elle régresse. Avant la naissance on a senti qu’elle ne voulait plus manger toute seule, elle nous disait « maman de l’aide », « papa de l’aide ». C’était sa façon à elle de nous montrer qu’elle avait besoin d’un temps d’adaptation. On a préféré l’accompagner que la gronder 🙂

Je pense que le plus dur quand on passe de 3 à 4 c’est d’arriver à garder du temps de qualité avec l’ainé. On retombe dans les courtes nuits, les endormissements dans les bras, les biberons toutes les 4 heures et les changements de couches qui vont avec. Certes un bébé au début ça dort beaucoup mais pour notre première j’avais justement tendance à profiter de ce temps calme pour me reposer aussi, maintenant je partage ces moments avec elle uniquement. Lui montrer que je suis là est si important pour moi.

Le papa peut aussi prendre le relai et consacrer plus de temps à l’aîné pendant que maman s’occupe du bébé, les grands-parents aussi peuvent avoir un rôle. Le but est que votre enfant ne sente pas isolé ou rejeté.

Autre idée : aller au parc ou se promener, bébé dort mais papa et maman sont avec les deux, ça renforce le sentiment d’appartenance à une famille. Lire des livres est également un bon moyen de faire participer tout le monde.

Dernier point : essayer de laisser votre ainé jouer avec sa petite soeur sous votre supervision évidemment ! Ça lui permettra de développer un lien d’affection.

Préparer son ainée à devenir grande soeur : la boite à cadeaux

Parce qu’on savait que nos familles et amis allaient venir nous rendre visite pour rencontrer notre deuxième poupée on a décidé de préparer une sorte de boite à cadeaux. Qui dit naissance dit cadeaux de bienvenue, j’avais peur que notre ainée ne comprennent pas pourquoi ce bébé reçoit des tas de cadeaux et pas elle. Tout au long de ma grossesse j’ai donc acheté des petits cadeaux pour elle afin de l’aider à passer ces moments qui peuvent être difficiles à gérer.

Je n’ai rien pris en lien avec la fratrie, j’ai pensé à elle et à ce qu’elle aime tout particulièrement : les livres, Tchoupi, les animaux et les jeux de construction ❤

  • Des livres

Devenir grande soeur

  • Des jeux

Devenir grande soeur

  • Des peluches

Devenir grande soeur

Et vous comment est-ce que vous avez préparé vos ainés face à cette nouvelle vie ?

Cet article vous a plu ?

N'hésitez pas à donner votre note, c'est important.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, average: 4,50 out of 5)
Loading...

Article rédigé par:

Charlotte

Je suis une blogueuse de 30 ans, passionnée par le web et ses petits secrets qu'il réserve. J'adore cuisiner et trouver des nouveaux endroits à visiter, à Lyon ou j'habite ou lors de mes voyages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *